Après le coq, les grenouilles ! Jusqu’où iront-ils ?

16 Avr 2020 | Actualités

Publié dans Ouest France du 15 avril 2020

Avec le coq Maurice, on découvrait que l’homme perdait toute animalité, en refusant son environnement naturel. Plus de bruits, d’ombre, et autres perturbations de son confort de consommateur 2.0 …

Ce nouvel épisode ne fait que confirmer que les mutants 2.0 vont encore plus loin que les Cons de Michel Audiard.

Revue de presse depuis …

2 Commentaires

  1. Il faut le rappeler : la campagne appartient aux Parisiens, pour leurs loisirs !!!
    Le plus extraordinaire est que cette minable affaire concerne une (grande!) éditrice et une ancienne ministre. On croit rêver devant autant de mépris.

  2. Une fois de plus, les juges décident ! La campagne ne peut pas être le monopole des agriculteurs. Donc, ils ne doivent pas gêner leurs voisins, vacances ou télétravail … Avec les destructions de l’Ukraine, la désertification de l’Afrique, la population mondiale qui explose, les juges français décident !!!
    Le bon sens, proche de la bonne idée de survie, ne résiste pas à l’hyper connaissance du droit français.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.