Céline, pionnier du lavage de mains

Avr 24, 2020 | Actualités | 0 commentaires

“En 1924, Louis-Ferdinand Céline soutient sa thèse de médecine à Paris. Son sujet : le cas du médecin hongrois Ignace Philippe Semmelweis (1818-1865), pionnier incompris du lavage de mains (l’asepsie) en milieu hospitalier. Un texte qui préfigure le génie littéraire de son auteur et résonne tout particulièrement avec l’actualité, à l’heure de la lutte contre le coronavirus. En 1924, Louis-Ferdinand Céline soutient sa thèse de médecine à Paris. Son sujet : le cas du médecin hongrois Ignace Philippe Semmelweis (1818-1865), pionnier incompris du lavage de mains (l’asepsie) en milieu hospitalier. Un texte qui préfigure le génie littéraire de son auteur et résonne tout particulièrement avec l’actualité, à l’heure de la lutte contre le coronavirus.”

ouvrir l’article Faut-il (re)lire la thèse de Céline sur le pionnier incompris du lavage de mains ?

L’article cité ci-joint me permet de remettre L.F.Céline dans un sujet d’actualités.

Pour beaucoup, ce médecin s’est discrédité par son antisémitisme. Mais pour d’autres, dont je suis, il est l’un des plus grands écrivains du XXème siècle. C’est l’occasion d’en reparler …

Je vous recommande le lien ci-dessous sur Fabrice Luchini, puis l’achat, ou la relecture, de “Voyage au bout de la nuit” et “Mort à crédit”.  Une édition particulière de “Mort à crédit” est illustrée par Tardi !!!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *