Knossos, exemple d’une civilisation disparue

29 Sep 2021 | Promenades

Entrée nord

Cnossos ou Knossos (en grec ancien : Κνωσός / Knōsós) est un site archéologique crétois de l’âge du bronze en Europe, situé à cinq kilomètres au sud-est d’Héraklion, à l’ouest du fleuve Kairatos. Son aspect et sa taille en font un endroit capable de recevoir un demi-million de visiteurs par an.

C’est le plus important des palais minoens crétois depuis sa découverte en 1878. Associé à la légende du palais du roi Minos, le site, occupé depuis 7000 av. J.-C., fut probablement la capitale de la Crète lors de la période minoenne. Les ruines de Cnossos ont été découvertes en 1878 par un antiquaire crétois, Minos Kalokairinos.

Le 16 mars 1900, un archéologue britannique, Arthur Evans, achète l’ensemble du site et entame des fouilles de grande envergure. La fouille et la restauration de Cnossos, ainsi que la découverte de la civilisation qu’il a lui-même appelée minoenne, du nom du roi légendaire Minos, sont inséparables de la personne d’Evans. Evans a mis au jour en quelques mois une partie importante d’un ensemble qu’il a considéré être le palais de Minos.

En réalité, Cnossos est un ensemble complexe de plus de 1 000 pièces imbriquées et servait à la fois de centre administratif et religieux, mais aussi de centre de stockage de denrées.

Prince aux lis

Jarres des magasins

Shrine of the Double Axes

Grand Staircase

Theatre

Sur le site, il est mentionné que les premiers vestiges datent de 7000 av. JC.

Le site a été la capitale de la Crète de -3000 à -1800/-1700, période de plusieurs séismes. Le palais a été reconstruit plusieurs fois, mais n’a pas été touché par les raz-de-marée, notamment celui de Santorin.

Les Mycéniens, qui dominaient les îles de la Mer Egée, envahirent la Crète entre -1500/-1400, et démolirent le palais. Cnossos ne retrouva jamais son importance.

Une fois de plus, les “barbares” envahissent, tuent, détruisent. Aucune volonté de développer les richesses, le savoir, le contrôle d’une population, seulement la suppression de tout l’existant.

Knossos a été, selon les recherches archéologiques, l’un des premiers foyers des premières civilisations. Comme pour l’Egypte antique, il a fallu attendre le XXème siècle pour retrouver trace de l’importance de ces civilisations. Dans les deux cas, l’arrivée des “barbares” n’a laissé que des ruines recouvertes peu à peu par la nature.

Effrayant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *