La puissance radicale des titres

24 Avr 2021 | Réflexions

La brulante actualité vient d’être concentrée sur l’attaque terroriste de Rambouillet. Pour résumer mon propos voici l’article du Huffpost du 24 avril 2021, article qui résume le “problème”.

La course à la première place dans l’Actualité pousse au copier-coller, au raccourci, au racolage, à l’uppercut. Il faut être devant, avant les concurrents !

A priori, on le justifie par le modèle économique, qui repose sur le nombre de lecteurs, de téléspectateurs. Mais, derrière cette nécessité, on y trouve la manipulation de l’opinion par le choix des mots, des adjectifs, des verbes.

L’exemple le plus frappant a été celui de l’assassinat de Samuel Paty. Assassinat, c’est le mot qualificatif de la Justice, un homicide commis avec préméditation. Le mot factuel est “décapitation”. La majorité des médias choisissait assassinat, ce qui ne correspondait pas du tout au choix de la méthode du terroriste !

La manipulation de l’opinion commence dans le titre, qui n’est jamais innocent.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *