Le boycott consommateur est un grand pouvoir, mais attention

Juin 30, 2020 | Actualités | 0 commentaires

Quelque soit le bien fondé des mouvements d’opinions (actuels, notamment), quand les consommateurs abandonnent leurs achats, les grandes sociétés commerciales tremblent fortement !

Deux exemples d’actualité illustrent « le pouvoir consommateur ».

Facebook, premier réseau social dans le monde, est lourdement attaqué sur la gestion des contenus. On lui reproche, des consommateurs, des ONG et même des états, de laisser passer des flots de haine, alors que le moindre bout de sein est refusé! Quant à Twitter, qui a récemment modifié sa politique de contrôle des messages, il se voit poursuivi par D.Trump pour partialité à son encontre!

Pour Loréal, c’est l’appel au boycott qui l’oblige à ne plus utiliser un vocabulaire qui pourrait s’apparenter au racisme ! Le mot “blanc” doit disparaître des emballages !!!

Le pouvoir consommateur est une richesse inouïe, mais il devient rapidement le « politiquement correct » universel, pouvoir qui annihile toutes les différences, les émotions, pire les avis différents. Un monde qui sera invivable en interdisant toute expression différente de l’eau tiède.

Le plus extraordinaire, c’est que ce sont toujours des minorités qui sont à l’origine d’un boycott. Mathématiquement, il n’y a qu’une majorité et beaucoup de minorités. C’est une nouvelle forme de démocratie de complaisance, qui nous conduira dans le mur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *