Le scandale écolo sur la betterave française

Août 5, 2020 | Actualités | 1 commentaire

Je rappelle (de mémoire) le savoureux dialogue du film “Le président”(dialogue de Michel Audiard) sur les technocrates parisiens qui ne connaissent pas le prix de la carotte, mais décident de celui de la betterave !

Aujourd’hui, la betterave sucrière a plusieurs utilisations dont le sucre, le bioéthanol (pour le SP95-E10), la puple (alimentation animale), l’alcool, la mélasse …

Le problème actuel ?  En 2016, la loi Biodiversité interdit les insecticides néonicotinoïdes. Aucune solution alternative. Quatre ans après c’est la catastrophe pour l’agriculture française.

Les productions s’effondrent :  betterave (-40 à -50%) et blé et orge (-25%). Le “pompon” … c’est Barbara Pompili qui a fait voté le texte, qui lui revient pleine figure, maintenant qu’elle est ministre de la Transition écologique ! Quelle transition !!!

Aucun autre pays européen n’est concerné. En France 26 000 paysans subissent. Pour la betterave, on prévoit donc une perte de 40 à 50% pour les 21 sucreries et 45 000 emplois. La France est le premier producteur européen de sucre, de bioéthanol  (plus d’un milliard d’euros en excédent commercial), et aussi de gel hydroalcoolique !!! 

C’est certainement le premier grand dossier que les écolos vont devoir gérer “grandeur nature”. Après l’imagination, ils vont devoir passer aux responsabilités assumées.

1 Commentaire

  1. B. Pompili explique le 12 août, devant les députés, que sa loi va détruire la filière. Donc il ne faut pas l’appliquer. Dont acte Madame. Mais à l’avenir il faudra privilégier la compétence avant l’idéologie !!!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *