Les éoliennes, c’est du vent …

Avr 30, 2020 | Promenades | 0 commentaires

Faites une promenade dans la France profonde …

On ne peut plus échapper à la pollution visuelle, et sonore, d’éoliennes.

Nos statistiques personnelles sont effarantes : elles ne fonctionnent pas, du moins si peu qu’on ne peut pas expliquer la justification de leur présence !

Cet interview relance un débat qui a été enterré faute de courage.

   

Le soutien aux énergies renouvelables – mars 2018 (rapport de la Cour des Comptes, 117 pages), le plus simple est de lire ce qu’en dit la presse …

Le Monde, 18 avril 2018 : Voulez vous frémir ? Devant une somme d’argent faramineuse. D’argent public. Dont la finalité est fortement controversée ? En voici une, piochée dans le dernier rapport de la Cour des comptes. Un rapport sur «le soutien aux énergies renouvelables». Ce chiffre ? 121 milliards d’euros. Il est inéluctable. Il représente en effet uniquement le montant du soutien public auquel s’est engagé l’Etat par les contrats signés avant 2017 au bénéfice des producteurs d’électricité d’origine éolienne et photovoltaïque (plus un chouïa de biométhane).

Le Point, 18 avril 2018 : Cinq ans après, le constat est le même et les magistrats, qui ont sans doute la désagréable impression de ne pas avoir été écoutés, n’y vont pas par quatre chemins. Dans un rapport publié mercredi 18 avril, ils fustigent une politique qui reste incohérente, inefficace et extrêmement coûteuse.

La Tribune, 19 avril 2018 : En pleine révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), un rapport de la Cour des comptes, rendu public le 18 avril, relève le coût et surtout l’inefficacité du soutien public aux énergies vertes, que ce soit pour atteindre les objectifs nationaux ou pour développer des filières industrielles nationales. Les sages de la rue Cambon préconisent plus de transparence et plus de concertation, notamment avec le Parlement.

0 commentaires

Soumettre un commentaire