Les sectaires n’ont pas de limites

4, Avr 2021 | Réflexions

Ce matin, Sud Ouest Dimanche relate l’un des effets de la future loi “Climat”. Cette loi, oh combien souhaitable pour l’avenir de notre planète, est pilotée par d’ardents défenseurs de notre environnement et de l’empreinte carbone. Certes, la cause est légitime. Mais ses défenseurs ne font pas dans la dentelle.

L’article 8 de la la future loi interdira les vols d’avions publicitaires. Le justificatif est économique. Mais pourquoi ne rien faire contre les drones qui nous envahissent pour le seul plaisir de leur propriétaire. Le coût énergétique des drones, même s’il est électrique, doit être multiplié par combien par rapport aux avions publicitaires ? Ajoutons que les drones sont des produits importés.

L’année dernière, le maire de Bordeaux eut l’idée, saugrenue, d’interdire les sapins de Noël, qualifiés d'”arbres morts”. Saugrenue, car là aussi l’étude du dossier prouvait que cette décision était totalement sectaire. L’accueil public fut une catastrophe pour son initiateur.

Les excès pour défendre une bonne idée, nouvelle et non majoritaire, ne convainquent pas l’opinion, bien au contraire. Comment se fait-il que ces esprits aussi brillants ne le comprennent pas ? Ils se réclament de la démocratie, mais prennent à l’évidence les autres, majoritaires, pour des imbéciles …

1 Commentaire

  1. La maire de Poitiers Léonore Moncond’huy a déclaré en début de semaine que «l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfant aujourd’hui», suscitant la polémique.

    Réponse de Jean Loup Chrétien
    « Madame,
    Vous êtes devenue une héroïne. Celle des suppôts d’une nouvelle pensée destructrice, probablement nourrie par des ressentiments, des regrets, une amertume empreinte de jalousie. Mais vous oubliez, madame, ou peut-être ne l’avez-vous jamais appris, que la route de la 3e Dimension a été ouverte par des pionniers, des héros, des défricheurs, qui au prix d’énormes sacrifices ont permis à l’humanité de continuer à marcher vers son destin. Un destin qui peut être amènera notre descendance vers une étape transcendante, le Graal de nos rêves. Le gène de l’exploration est inscrit dans notre patrimoine génétique, sans doute pour survivre jusqu’à notre arrivée vers ce grand point de transcendance, après avoir puisé l’énergie de toutes les inspirations que les rêves de jeunes scientifiques, chercheurs, ingénieurs, nous auront livrées pour gravir pas à pas cette haute montagne qui nous conduit au sommet du progrès. Sur ce chemin aride et dangereux nous avons trouvé ces énergies fossiles, sans doute là pour aider notre longue marche. Pas a pas encore, nous progressons vers des énergies nouvelles, nous découvrons des méthodes d’enrichissement de notre intelligence collective. Bref la science, pas l’écologie, continue à nous éloigner des grottes ou nos ancêtres ont tant souffert pour nous donner les moyens de progresser vers leur sortie. Cela fait 300 000 ans que l’humanité progresse doucement, madame. Et vous voulez balayer d’un coup les défauts d’inventions produites en moins de 200 ans ? Vous rêvez trop, madame.
    L’écologie, madame, est un chapitre de l’enseignement des classes de CM2. Elle est hélas devenue l’arme des cancres du fond de la classe qui se réveillent aujourd’hui et en ont fait leur refuge politique, a défaut de réussir ailleurs.
    Vous m’étonnez beaucoup en prenant par votre discours parti pour cette nouvelle forme d’intelligence négative qui voudrait nous ramener vers nos grottes.
    Vous avez seulement oublié les noms de Guynemer, Mermoz, St Exupéry, Gagarine et tant d’autres.
    La route qu’ils ont ouverte ne s’arrêtera jamais.
    Et nous sommes là pour “FAIRE FACE”, devise de Georges Guynemer. Mais vous l’ignorez sans doute… »

    Général Jean Loup CHRETIEN,
    Pilote de Chasse, Pilote d’essais, Pilote de Ligne, Astronaute, Cosmonaute
    Et sinon
    « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité » – Saint-Exupéry, pilote, écrivain et humaniste.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *