L’imagination débordante de Kim Jong-Un

Août 29, 2020 | Réflexions | 0 commentaires

C’est Wikipédia qui l’écrit : Kim Jong-un, né en 1984, est un homme d’État nord-coréen, actuel dirigeant suprême de la Corée du Nord où il occupe les postes de président du Parti du travail de Corée, de commandant suprême de l’Armée populaire de Corée et de président de la Commission des affaires de l’État. Successeur de son père Kim Jong-il qui lui-même avait succédé à son père Kim Il-sung, il est le troisième représentant de la lignée du mont Paektu.

Kim Jong-un est resté longtemps méconnu en Corée du Nord. Pour lui permettre d’accéder au pouvoir, un culte de la personnalité a été mis en place par la propagande. Ainsi le titre de « brillant camarade » lui a-t-il été décerné, puis de 2008 à 2010, celui de « jeune général » et, après la mort de son père, il est présenté le 19 décembre 2011 par l’agence de presse nord-coréenne KCNA comme une personnalité exceptionnelle : « À l’avant-garde de la révolution coréenne se trouve à présent Kim Jong-un, grand successeur de la cause révolutionnaire du Juche et chef remarquable de notre Parti, de notre armée et de notre peuple ».

 

Kim Jong-un devient le maréchal Kim, troisième du nom, Libération 18 juillet 2012
Le dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-un, a été nommé mercredi «maréchal», un titre que seuls son grand-père et son père avaient porté avant lui, signe supplémentaire que le jeune homme consolide son assise à la tête du pays, à laquelle il a accédé il y a moins de sept mois.”

Corée du Nord: Le ministre de l’Education aurait été exécuté après une sieste devant Kim Jong-un, 20 Minutes 13 mai 2015
La Corée du Nord a exécuté un vice-Premier ministre pour avoir fait preuve de manque de respect lors d’une réunion présidée par son dirigeant, Kim Jong-un, et envoyé deux autres cadres du régime en rééducation, a annoncé mercredi la Corée du Sud.”
Corée du Nord : les exécutions en série de Kim Jong-un, Le Point 31 août 2016
Après l’ex-petite amie, l’oncle, la tante et le mentor, c’est au tour du ministre de la Défense d’avoir été victime de la cruauté du dictateur. “

Corée du Nord : Kim Jong-Un pense mettre fin aux guerres avec ses armes nucléaires, RTL 31 juillet 2020
L’Associated Press rapporte que Kim Jong-Un a souligné dans son discours les efforts fait par son pays pour devenir “un État nucléaire” avec “une force absolue”. Une qualification qui permettrait selon lui à la Corée du Nord d’éviter toute guerre à venir en ayant un arsenal suffisamment dissuasif.”

Pourquoi Kim Jong-un ne se déplace jamais sans ses toilettes personnelles?, Sputnik France 4 août 2020
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un n’utilise jamais les toilettes publiques lors de ses déplacements à l’étranger et en aurait des privées dans ses véhicules, de la Mercedes blindée jusqu’aux tout-terrain, sécurité oblige.
Où qu’il aille, Kim Jong-un part avec ses toilettes privées afin d’empêcher ses excréments de tomber entre de mauvaises mains, affirme le Mirror.

Kim Jong-Un ordonne aux Nord-Coréens d’abandonner leurs chiens pour qu’ils soient mangés, Huffpost 18 août 2020
Pour le dirigeant nord-coréen, avoir un chien est le symbole d’une “tendance corrompue de l’idéologie bourgeoise”, une forme de “décadence” occidentale.

Kim Jong-un : ces dépenses gargantuesques pendant que son peuple crie famine, Gala Politique 24 août 2020
Kim Jong-un, qui serait dans le coma selon de nouvelles rumeurs, continuerait à dépenser sans compter alors que la famine sévit en Corée du Nord

Pour compléter …

Revue de presse depuis …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *