L’Institut Pasteur, victime du Covid-19

9, Fév 2021 | Actualités

 

En France, nous avons régulièrement des fulgurances de brillants esprits … La dernière serait de rendre public les vaccins anti-covid19. 

Dans les domaines techniques ou technologiques, une invention est la création d’un nouveau dispositif ou d’un nouveau procédé technique.
En droit, une invention est l’objet de la protection d’un brevet d’invention.
Dans ce cadre, on peut parler d’inventions scientifiques, pour désigner les découvertes scientifiques considérées par le droit de la propriété dans ce cadre l’invention d’un nom de marque commerciale.

Rappelons le rôle de l’Institut Pasteur : L’institut Pasteur est une fondation française privée à but non lucratif qui se consacre à l’étude de la biologie, des micro-organismes, des maladies et des vaccins.

Créé en 1888 grâce à une souscription publique internationale, il est ainsi nommé d’après Louis Pasteur1, son fondateur et premier directeur qui, en 1885, a mis au point le premier vaccin contre la rage.

Depuis plus d’un siècle, l’institut Pasteur est à la pointe de la lutte contre les maladies infectieuses. Cette organisation internationale de recherche, basée à Paris, a été la première à isoler en 1983 le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), virus qui provoque le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA). Au fil des années, il a été à l’origine de découvertes révolutionnaires qui ont permis à la médecine de contrôler des maladies virulentes, telles que la diphtérie, le tétanos, la tuberculose, la poliomyélite, la grippe, la fièvre jaune, la peste épidémique, l’hépatite B, le SIDA. Depuis 1908, dix scientifiques de l’institut ont été récompensés par un prix Nobel de physiologie ou médecine. (Wikipédia)

Nous venons d’assister à la descente en deuxième division de notre Institut ! Incapable de mettre un vaccin au point, il a été le spectateur d’inventions qu’il n’avait pas vu venir … Pire, il fonctionne avec des fonds publics, et les concurrents sont des entreprises privées. Ce n’est pas la première fois que notre modèle “toujours plus d’Etat” montre ses limites, mais cette fois-ci le ridicule est mondial …
Notre technocratie administrative a prouvé son inefficacité. Combien de temps faudra-t-il attendre pour que nos politiques en prennent conscience ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *