Malheur, les « fake-news » nous envahissent

Mai 7, 2020 | Réflexions | 0 commentaires

Certes elles existent depuis le début de l’humanité, mais l’invention des réseaux sociaux ont fait que nous sommes devenus diffuseurs, bien souvent sans le savoir.
Nous recevons régulièrement des messages de nos « amis ». S’ils rejoignent notre sensibilité, ou plus simplement pour exister dans le groupe, nous transmettons à nos « amis ».
Tout ceci c’est la rumeur ; elle s’incruste car il n’ya pas de fumée sans feu, et mathématiquement, elle a plus d’audience que la vérité.

Professionnellement, j’avais eu l’occasion de contester les vérités de Wikipédia. Et pour ce faire, avec un ami, nous avions créé de toute part un personnage « remarquable ». Il a fallu quelques années pour qu’il soit repris tel que dans Wikipédia, et finisse un jour par devenir un des grands canulars du siècle !

La période que nous vivons atteint des sommets dans les fake-news. Les hommes politiques, les scientifiques, et le « public », tous nous ajoutons notre contribution négative à la survie du monde. Le pire est que chacun est assuré de participer à la survie en diffusant une « fake-news ».

Je plaide pour que nous ayons le courage personnel de ralentir les diffusions dont nous savons bien qu’elles sont douteuses.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *