Naissance d’un éléphant, exceptionnel

13, Avr 2021 | Promenades

Alice, guide de safari de la réserve Maasai Mara au Kenya, a récemment capturé des images rares : celles de la naissance d’un éléphant. Aussitôt que l’éléphante met bas, des dizaines d’éléphants se ruent autour d’elle pour aider le nouveau-né. Une démonstration émouvante et inspirante de solidarité chez les animaux.

Wikipédia: Un éléphant d’Afrique mâle adulte mesure 3,50 mètres au garrot et pèse 5 à 6 tonnes, une femelle adulte mesure 3 mètres de haut au garrot pour une masse de 4 tonnes environ. À la naissance, l’éléphant pèse environ 120 kg. Un éléphant vit en moyenne 60 ans. Le plus grand éléphant connu a été signalé en Angola en 1974 : il s’agissait d’un mâle de 12 tonnes mesurant 4,20 m au garrot, soit un mètre de plus que la moyenne des éléphants africains.

Si les fonctions reproductrices des éléphants mâles se mettent en place vers l’âge de 10-15 ans, ils commencent à se reproduire vers l’âge de 30 ans quand ils sont suffisamment imposants pour pouvoir se battre avec d’autres mâles pour conquérir les femelles.

Les fonctions reproductrices de l’éléphant femelle apparaissent de 9 ans jusqu’à 15 ans.

Dans l’organisation matriarcale des éléphants, les mâles sont connus pour leur tempérament indépendant et ont tendance à vivre en solitaire, forgeant parfois une alliance provisoire avec un autre individu ou intégrant une bande de manière informelle. Tandis que les femelles entretiennent des liens familiaux étroits et solides.

La gestation d’une éléphante est la plus longue de tous les mammifères terrestres. Elle dure de 20 à 22 mois. La durée d’allaitement est comprise entre 36 et 48 mois7. Les mises bas s’espacent d’environ 2 ans et demi à 5 ans. La gestation est plus longue pour un éléphanteau mâle que pour un éléphanteau femelle.

Une éléphante peut être en gestation jusqu’à l’âge de cinquante ans. Dans la plupart des cas, un seul éléphant est porté ; les cas de gémellité sont très rares.

Les éléphants vivent dans une société matriarcale. Cette structure matriarcale existe depuis plus de sept millions d’années, des empreintes d’une harde d’éléphants de cette époque ayant été découvertes sur une surface de 5 hectares sur le site de Mleisa dans les Émirats arabes unis, faisant de cette piste de mammifères fossile la plus vieille de ce type et probablement la plus longue piste préservée dans le monde. Les troupeaux sont composés d’une dizaine d’éléphantes et de jeunes éléphanteaux, après la maturité sexuelle les mâles quittent le groupe. Ils errent jusqu’à ce qu’ils fassent alliance avec d’autres jeunes mâles.

C’est la première fois que je vois un tel reportage. Quelle leçon d’humanité !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *