Activer le Pass Sécurité

Activer le Pass Sécurité

Activer le Pass Sécurité

Cet apprenti escroc a acheté un “savoir-faire” pour réaliser des mailings … , et s’enrichir sans fatigue. Il a eu le “modèle type” et le fichier de “clients”.  Cette fois-ci, c’est avec le Crédit Agricole qu’il va tenter de paniquer, pour s’enrichir.

La part de marché du C.A., en France, c’est un français sur 3. Donc, à l’évidence, un tiers du fichier clients est inutile, car le fichier (des milliers, des dizaines de milliers d’adresses) ignore quelle est la banque qui correspond à l’adresse email. J’ai bien reçu cet email, alors que je ne suis pas client du C.A.

Le plus curieux est l’adresse de la réponse : “arabes@caicarasnet1.hospedagemdesites.ws”. Comment un client du C.A. peut-il ne pas déceler une supercherie ?

Enfin, comment se fait-il que c’est la caisse régionale du C.A. de Guadeloupe qui prend contact avec ses clients de Métropole ?

Quant au vrai client du C.A., qui s’apprête à cliquer, il devrait s’inquiéter des multiples fautes d’orthographe et de grammaire …

Malgré tout cela, ça marche suffisamment pour les apprentis escrocs, qui s’améliorent peu à peu, et parfois deviennent même vendeur de ce savoir-faire ! Et la vie continue.

<<<   Un mois plus tard …

Malgré le clic sur “Désabonnement”, je reçois, un mois après le premier email, une relance, ci-contre …

Mon compte, qui devait être bloqué le 22 avril 2024, sera bloqué le 20 mai, jour d’envoi de l’email (faut donc faire vite, très vite).

Regardez l’adresse qui s’affiche si on passe la souris sur “Accédez à mes comptes” : une société de marketing du Brésil !

Ceux qui se font prendre au second email méritent ce qui va leur arriver. Sur internet, comme pour l’automobile on doit apprendre !!!

>>>    Cet “apprenti” escroc, toujours depuis le Brésil, utilise la Société Générale avec la même société de marketing … Il personnalise sa démarche avec d’autres fautes et erreurs.

Les commentaires ...

Boris N.j’ai reçu depuis “operacional@glicerioboulevard.com.br” des avertissements pour mon compte LCL, Société Générale, etc… Les brésiliens me prêtent (!) une multitude de comptes bancaires !!!!

 

Votre commentaire ...

    La carte vitale va expirer

    La carte vitale va expirer

    La carte vitale va expirer

    L’escroc, du moins la personne qui veut vous arnaquer, envoie un SMS, message téléphonique via son numéro d’abonné personnel.

    Après tout, un simple appel téléphonique permettrait déjà d’en savoir plus. Comment cette personne peut-elle avoir une connaissance de votre dossier ?  Quand on les appelle, il faut 20, 30 minutes pour une réponse …

    L’adresse d’un site français officiel finit toujours par “.fr”, pas par “.com”, qui indique les sites commerciaux.

    Allons sur le site pour en savoir plus …

     

    Voici la première page du site pour la “mise à jour” …

    On s’y croit …

    C’est la copie, presque conforme, du site Ameli.

    • Les “bénéficiaire” sans le “s”, l'”annee” au lieu de l'”année”.
    • Mieux, le site demande l’adresse email alors qu’il connaît le numéro de téléphone.
    • L’actualité en bref s’est arrêtée en septembre 2022.
    • Enfin, quand on ouvre le site de l’Assurance Maladie, on accède en premier à la page qui permet de se connecter avec ses identifiants ou la possibilité de Créer son compte.

    Pourquoi ça marche, un peu, mais beaucoup trop ?

    L’angoisse de perdre ses droits, de risquer le non remboursement, voir plus … Il n’en faut pas plus pour s’affoler. Evidemment, l’arnaque réussit, surtout pour ceux qui n’ont pas les moyens d’y faire face. Mais ça n’est pas le problème de l’escroc.

    Les commentaires ...

    Votre commentaire ...

      Les principales arnaques sur internet

      Les principales arnaques sur internet

      Les principales arnaques sur internet

      Les arnaques sur Internet sont variées et évoluent constamment. Voici quelques-unes des principales :

      Phishing

      Description : Les escrocs envoient des e-mails ou des messages instantanés se faisant passer pour des institutions légitimes (banques, services en ligne, etc.) pour inciter les victimes à fournir des informations personnelles, telles que des mots de passe, des numéros de carte de crédit ou d’autres données sensibles.

      Exemple : Un e-mail prétendant provenir de votre banque vous demande de confirmer vos informations de compte via un lien frauduleux.

      Arnaques de loterie et de prix

      Description : Les victimes reçoivent des notifications affirmant qu’elles ont gagné un prix ou une loterie, mais elles doivent payer des frais pour réclamer leur gain.

      Exemple : Un e-mail annonce que vous avez gagné un gros lot à une loterie internationale à laquelle vous n’avez jamais participé, et vous demande de payer des frais pour le traitement de votre prix.

      Arnaques d’investissement et de trading

      Description : Des opportunités d’investissement fausses ou exagérées sont présentées pour inciter les gens à investir de l’argent, souvent dans des schémas Ponzi ou des systèmes de trading frauduleux.

      Exemple : Une entreprise inconnue vous promet des rendements garantis de 20 % par mois si vous investissez dans leur nouveau produit financier.

      Arnaques au support technique

      Description : Les victimes sont contactées par téléphone ou via des fenêtres pop-up leur indiquant qu’il y a un problème avec leur ordinateur et qu’elles doivent appeler un numéro de support technique, souvent aboutissant à une demande de paiement pour résoudre un problème inexistant.

      Exemple : Un message apparaît sur votre écran affirmant que votre ordinateur est infecté et vous demande d’appeler un numéro pour une assistance technique immédiate.

      Escroqueries sentimentales

      Description : Les escrocs créent de faux profils sur des sites de rencontre ou des réseaux sociaux pour établir des relations sentimentales avec des victimes, puis demandent de l’argent sous divers prétextes.

      Exemple : Une personne que vous avez rencontrée en ligne, avec qui vous avez développé une relation, vous demande de l’argent pour un billet d’avion ou une urgence médicale.

      Escroqueries de remboursement

      Description : Les escrocs se font passer pour des représentants d’entreprises ou d’agences gouvernementales, prétendant que vous avez droit à un remboursement ou une compensation, mais vous devez d’abord payer des frais pour le traitement.

      Exemple : Vous recevez un e-mail prétendant provenir du gouvernement vous informant que vous avez droit à un remboursement d’impôts, mais vous devez payer des frais administratifs pour le recevoir.

      Fraudes aux achats en ligne

      Description : Les escrocs créent de faux sites de commerce électronique ou des annonces pour des produits qui n’existent pas, encaissant l’argent des acheteurs sans jamais livrer les biens.

      Exemple : Vous achetez un produit à un prix trop beau pour être vrai sur un site inconnu, mais vous ne recevez jamais l’article.

      Arnaques de l’héritage ou de la donation

      Description : L’escroc contacte la victime par e-mail, réseaux sociaux ou parfois par courrier physique. Le message prétend provenir d’une personne très riche, souvent une personne âgée ou souffrant d’une maladie terminale.

      Exemple : Avant que l’argent ne puisse être transféré, l’escroc demande à la victime de payer des “frais administratifs”, “taxes”, “frais légaux”, ou autres coûts divers. Ces frais peuvent sembler raisonnables au début, mais ils augmentent souvent avec le temps. Finalement, lorsque la victime refuse de payer davantage ou commence à poser des questions, l’escroc disparaît, laissant la victime sans l’argent promis et avec une perte financière considérable.