Ukraine : ce qu’il ne faudra pas oublier …

12 Mai 2022 | Actualités

Voici quelques éléments à ne pas oublier …
En complément, relisez cette histoire Conquête de l’Algérie par la France … 

Le Monde: Lors d’un court discours à la télévision, le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes prorusses de l’est du pays, malgré le tollé international et les sanctions infligées par l’Occident.
(l’article de Le Monde)

Le Parisien: Guerre en Ukraine : Zelensky dénonce les «promesses» non tenues des Occidentaux
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a par ailleurs partagé une vidéo, lundi soir, dans laquelle il démontre qu’il se trouve toujoursà Kiev.

(l’article de Le Parisien)

BFMtv:L’image de cette femme enceinte évacuée sur un brancard de la maternité de Marioupol, touchée par des bombardements russes le 9 mars, avait fait le tour du monde. Malgré les efforts des équipes médicales, ni elle ni son bébé n’ont survécu.
(l’article de BFMtv)

France24 : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dressé mercredi, devant le Congrès américain, un parallèle entre la guerre menée par Moscou en Ukraine et les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis ainsi que l’attaque de l’aviation japonaise contre la base américaine de Pearl Harbor en 1941.
(l’article de France24)

Euronews : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exhorté jeudi l’Allemagne à abattre le nouveau “Mur” érigé en Europe contre la liberté depuis l’invasion russe de l’Ukraine, faisant un parallèle avec l’ancien Mur de Berlin. (l’article d’EuroNews)

France24: La journaliste russe Marina Ovsiannikova s’est vu infliger mardi une amande de 30 000 roubles (258 euros) pour avoir protesté avec une pancarte critiquant l’offensive militaire en Ukraine, lundi soir pendant le journal télévisé le plus regardé de Russie.
(l’article de France24)

BFMtv : Le mot “enfants” avait été écrit en lettres géantes autour du théâtre bombardé
(l’article et la vidéo de BFMtv)

BFMtv: 24h après le bombardement d’un théâtre à Marioupol, en Ukraine, le bilan n’est toujours pas établi. Le parquet général d’Ukraine dit avoir des informations sur des blessés, dont des enfants. Une image satellite montre que le mot “enfants” était inscrit au sol autour du théâtre. (l’article de BFMtv)

Le Monde :  La puissance de la frappe a soufflé les véhicules stationnés sur le parking. Dimanche 20 mars, dans la soirée, le centre commercial Retroville, dans le nord-ouest de Kiev, a été visé par un bombardement. Les pompiers ont été déployés pour maîtriser l’incendie provoqué par cette frappe.
Les secouristes sont également entrés dans le bâtiment pour tenter d’extirper des victimes coincées sous les décombres. Lundi 21 mars, à la mi-journée, le bilan de ce bombardement s’élevait à huit morts.
(l’article de Le Monde)

France24 : Alors que la Russie affirme avoir utilisé un missile hypersonique le 18 mars dernier dans l’ouest de l’Ukraine, deux vidéos circulent sur les réseaux sociaux assurant montrer cette frappe. Or, elles n’ont rien à voir.
(l’article de France24)

France24 :   L’Ukraine a rejeté lundi l’ultimatum du Kremlin exigeant la capitulation de la ville assiégée de Marioupol, qui résiste toujours à l’attaque russe. Selon le général Michel Yakovleff, ancien vice-chef d’état-major au Shape, les forces de Moscou peinent à progresser du fait d’un manque de préparation et de compétences.
(l’article de France24)

FranceBleu :  Après s’être exprimé devant les parlementaires italiens mardi, Volodymyr Zelensky s’est adressé aux députés et sénateurs français ce mercredi, 28e jour de guerre en Ukraine. En visioconférence, le président ukrainien a pris la parole devant l’Assemblée nationale et le Sénat, réunis de façon concomitante et a confié que cette intervention était “un grand honneur pour [lui], pour l’Ukraine et pour notre peuple”. Sa prise de parole n’a pas excédé 15 minutes, un temps volontairement limité pour des questions de sécurité.
(l’article de FranceBleu)

Otan: Zelensky accuse Poutine d’utiliser des bombes au phosphore en Ukraine
HuffPost : La Russie utilise-t-elle des “bombes au phosphore” en Ukraine? C’est la conviction du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a accusé Moscou d’utiliser cette arme contre les civils, ce jeudi 24 mars devant l’Otan.
“Ce matin (…) il y a eu des bombes russes au phosphore.
HuffPost, 25 mars 2022)

BFMtv :  Maria Radionova a survécu au bombardement du théâtre de Marioupol. Au micro de BFMTV, elle raconte la panique qui a suivi l’attaque de l’aviation russe.
(BFMtv, 28 mars 2022)

La Russie réduit “radicalement” son activité militaire dans les régions de Kiev et Tcherniguiv
BFMtv : Ce mardi marque le 34e jour de l’offensive russe contre l’Ukraine. L’administration régionale de Mykolaïv dans le sud a été touchée par une frappe russe en marge des négociations de paix à Istanbul faisant au moins deux morts.
(BFMtv, 29 mars 2022)

Image illustrative de l’article Massacre de Boutcha
Par Ukrinform TV, CC BY 3.0

Massacre de Boutcha
Le massacre de Boutcha est une série de crimes de guerre commis pendant l’invasion de l’Ukraine par la Russie, entre les 27 février et 31 mars 2022, à Boutcha et dans d’autres localités occupées par l’armée russe, au nord de Kiev. Des meurtres de masse, des exécutions sommaires, des viols et des actes de torture contre les civils ukrainiens ont été recensés.
(l’article de Wikipédia)

Guerre en Ukraine : plus de 1200 morts dans la région de Kiev
Des centaines de morts identifiés rien que dans la région de la capitale ukrainienne. Ce dimanche, la gouverneure de la région de Kiev, Iryna Venediktova, a annoncé sur la chaîne britannique Sky News avoir dénombré 1 222 corps de victimes de l’invasion russe « seulement » dans sa région.
(l’article de Le Parisien, 10 mars 2022)

Guerre en Ukraine en direct : plus de 10 000 morts à Marioupol, selon son maire ; le Royaume-Uni enquête sur l’éventuel recours à des armes chimiques
Les forces russes maintiennent la pression sur la ville portuaire assiégée depuis le début de l’invasion. Les autorités ukrainiennes s’attendent toujours à une offensive majeure dans le Donbass.
(l’article de Le Monde, 12 avril 2022)

A Boutcha, exécutions, viols et meurtres aveugles : l’enquête du « New York Times » sur les crimes de guerre
Il est des travaux journalistiques qu’il convient de lire, de saluer, et de partager, surtout, avec le plus grand nombre… d’autant plus en période de guerre, lorsque l’affrontement se déroule aussi sur le terrain de la communication. Le grand format du New York Times consacré au massacre de Boutcha est de ceux-là.
(l’article de Le Monde, 12 avril 2022)

L’Ukraine «est une scène de crime», affirme le procureur de la Cour pénale internationale
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), le Britannique Karim Khan, a qualifié mercredi 13 avril l’Ukraine de «scène de crime», lors d’une visite à Boutcha, près de Kiev.
(l’article de Le Figaro, 13 avril 2022)

Qui est « le boucher de Syrie », nouveau commandant des forces russes ?
Le général Alexandre Dvornikov est connu pour avoir usé de tactiques sanguinaires lors de l’intervention russe en Syrie pour soutenir le régime de Bachar al-Assad. Sa nomination à la tête des opérations en Ukraine laisse craindre de nouvelles exactions à l’égard des civils dans le pays.
(l’article de Le Bien Public, 14 avril 2022)

Vladimir Poutine honore une brigade accusée par l’Ukraine des exactions de Boutcha
Le président russe a décerné lundi un titre honorifique au titre de « l’héroïsme » à la 64e brigade de fusiliers motorisés, que l’Ukraine a accusé d’avoir participé aux exactions commises à Boutcha, près de Kiev. Vladimir Poutine a signé, selon le Kremlin, un décret accordant le « titre honorifique de Garde » à cette brigade du fait de l’« héroïsme et de la ténacité, la détermination et le courage » de ses hommes.
(l’article de Sud Ouest, 18 avril 2022)

Une équipe d’Associated Press a tourné mercredi dans une école pro-russe de Marioupol, ville du sud-est ukrainien dont Vladimir Poutine a revendiqué la prise. Dans ce reportage réalisé sous la supervision de l’occupant, on peut notamment voir des affiches exaltant le passé soviétique.
(l’article de BFMtv, 23 avril 2022)

L’Ukraine dévoile les visages des “10 bouchers russes” présumés coupables du massacre de Boutcha: “La justice pour les criminels de guerre est inévitable”
… Des cadavres ont été retrouvés avec une balle dans la tête, les poings liés et les corps marqués par des actes de torture. Des cas de viols, parfois sur des enfants, ont été par ailleurs signalés. Une fosse commune a également été découverte dans laquelle de nombreux corps de civils ont été jetés…
(l’article de La Libre, 28 avril 2022)

«Hitler avait aussi du sang juif» : Israël fustige les propos de Sergueï Lavrov
Le ministre des Affaires étrangères israélien Yaïr Lapid a fustigé lundi 2 mai les propos de son homologue russe Sergueï Lavrov, qui avait affirmé qu’Hitler «avait du sang juif» et convoqué l’ambassadeur russe pour obtenir des «clarifications».
(l’article de Le Figaro, 2 mai 2022)

Dans un document exclusif fourni à LCI par un soldat ukrainien retranché dans l’aciérie d’Azovstal, des scènes tournées à l’intérieur de l’usine montrent l’étendue des dégâts de l’assaut russe mené depuis mardi dernier contre ce qui est la dernière poche de résistance ukrainienne à Marioupol.
(la vidéo de LCI, 7 mai )

Guerre en Ukraine : deux morts dans le bombardement d’une école, des dizaines d’autres personnes sous les décombres
La Russie a largué une bombe samedi après-midi sur l’école du Donbass où environ 90 personnes s’étaient réfugiées, selon le gouverneur de la région de Louhansk. L’incendie a englouti le bâtiment du village de Bilohorivka, à environ 11 kilomètres des lignes de front
(l’article de Le Figaro, 8 mai)

Ukraine : deux civils abattus dans le dos par les Russes, révèlent des caméras de vidéosurveillance
La scène aurait eu lieu le 16 mars dernier, le long de l’autoroute qui mène à Kiev. Sur les images d’une caméra de vidéosurveillance, deux hommes marchent tranquillement entre les bâtiments d’une concession automobile. Dans leur dos, deux soldats russes surgissent, l’un les vise de son arme et fait feu. Les deux civils s’écroulent au sol, inertes.
(l’article de Le Figaro 12 mai)

Les images chocs de l’enfer de l’usine d’Azovstal
Le 20 mai, l’aciérie Azovstal à Marioupol est passée sous contrôle russe. Voici la vidéo réalisée par un drone; ces images témoignent de la violence des combats. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.