Piétons – cyclistes, c’est le far-west à La Rochelle

Piétons – cyclistes, c’est le far-west à La Rochelle

Piétons – cyclistes, c’est le far-west à La Rochelle

article de Sud Ouest du 11 juillet 2024

Je rappelle que c’est à La Rochelle en 1976 que Michel Crépeau, le maire de la ville, a inventé le concept du vélo à disposition gratuite, “les vélos jaunes”.

Les commentaires ...

Votre commentaire ...

    Le piéton dominateur

    Le piéton dominateur

    Le piéton dominateur

    Exemple de La Rochelle
    ville emblématique en matière de vélos …

    Depuis des mois, je me dis qu’il faut faire un papier sur le conflit piétons-cyclistes. Dans ce cas précis ci-dessus, la traversée du pont est dangereuse. La vitesse des voitures est limitée à 50 km/h. D’un coté c’est le centre ville, de l’autre des grands parkings.

    Le piéton qui emprunte, sans scrupule, la piste cyclable est un automobiliste qui vient de stationner, ou regagne le parking.

    Pour rappel, Michel Crépeau, maire de La Rochelle, invente, en 1976, le concept du “vélo jaune”, le vélo gratuit pour son usage. A cette époque, il n’existait pas de piste cyclable. A ce jour, La Rochelle dispose de 280 km, avec l’objectif de 445 km en 2030.

    Pour les rochelais, comme pour les touristes, le vélo fait partie de l’art de vivre, du plaisir de vivre à La Rochelle.

    Les commentaires ...

    Votre commentaire ...

      Les incivilités en France

      Les incivilités en France

      Les incivilités en France

      En France, les incivilités peuvent se manifester de différentes manières et dans divers contextes. Voici les principales incivilités …

       

      • Dégradations de l’espace public

      Graffitis et tags sur les murs, les bâtiments publics et les transports en commun.

      Dégradations des équipements urbains, tels que les bancs, les abribus et les lampadaires.

      Abandon de déchets dans les rues, les parcs et les espaces publics.

       

      • Incivilités routières

      Non-respect des règles de circulation, comme les excès de vitesse et les franchissements de feux rouges.

      Stationnement gênant ou illicite, notamment sur les trottoirs, les passages piétons et les pistes cyclables.

      Utilisation abusive du klaxon et comportements agressifs au volant.

      • Incivilités verbales et comportementales

      Insultes, propos agressifs ou humiliants dans l’espace public, les transports en commun et les services publics.

      Comportements bruyants, comme les nuisances sonores nocturnes ou diurnes (fêtes, musique forte).

      Non-respect des règles de vie en communauté, comme le tapage nocturne dans les immeubles.

      • Incivilités dans les transports en communNon-respect des règles de courtoisie, comme ne pas céder sa place aux personnes âgées ou handicapées.

        Dégradations des infrastructures des transports (sièges arrachés, graffitis).

        Comportements perturbateurs ou menaçants envers les autres passagers et le personnel.

      • Incivilités dans les établissements scolaires et universitaires

      Harcèlement et violences entre élèves ou étudiants.

      Dégradations des équipements scolaires et universitaires.

      Comportements irrespectueux envers les enseignants et le personnel éducatif.

      • Incivilités dans les espaces commerciaux et de loisirs

      Vols à l’étalage et dégradations dans les magasins.

      Comportements irrespectueux dans les cinémas, théâtres et autres lieux de divertissement.

      Abandons de déchets dans les zones de loisirs, comme les plages et les parcs d’attractions.

      Ces incivilités ont des impacts variés sur la qualité de vie, la sécurité et la cohésion sociale. Pour y remédier, plusieurs initiatives sont souvent mises en place par les autorités locales, telles que des campagnes de sensibilisation, le renforcement des patrouilles de police de proximité et l’installation de dispositifs de surveillance.